Les tondeuses à gazon

Il existe de nombreuses tondeuses à gazon avec des caractéristiques très variées en fonction des marques et surtout de la destination de la machine. Les différences de prix sont toujours justifiées par des apports de technique ou de confort. Estimez bien vos besoins, le temps que vous y consacrerez et le résultat que vous souhaitez, la tonte sera alors un véritable plaisir.

 

Quelle tondeuse pour quel usage?

Si votre terrain est plat et bien dégagé, seule la surface est déterminante :

  • Moins de 500 m², choisissez une tondeuse électrique.
  • De 500 à 2 000 m² une tondeuse thermique tractée ou poussée.
  • Plus de 2 000 m² une autoportée.

Sur un terrain très planté, privilégiez la maniabilité et pourquoi pas 2 ou 4 roues directrices.

Les tondeuses électriques

Elles sont utilisées principalement pour les terrains de moins de 500 m². Leurs gros avantages résident dans la mise en oeuvre simplifiée, le démarrage très facile et dans le silence de fonctionnement. 3 types de tondeuses électriques existent :

  • Les électriques à fil branchées sur le courant secteur peuvent disposer de moteurs suffisamment puissants pour entraîner des lames jusqu'à 45 cm et peuvent même être tractées. Cependant, si le terrain est très encombré, le fil s'enroulera autour des obstacles.
  • Pour pallier cet inconvénient, utilisez une tondeuse sans fil dont il convient de recharger régulièrement la batterie. Elle contourne aisément les massifs et les arbres, mais possède généralement une autonomie de moins de 300 à 400 m².
  • Les machines sur coussin d'air n'ont pas de roues et s'élèvent de quelques mm au-dessus du sol. Elles sont donc particulièrement maniables, et conviennent pour les terrains en pente ou légèrement accidentés.

Les tondeuses à moteur à essence (thermiques) et tractées ou poussées

Vous marchez derrière la tondeuse, et si la surface du terrain dépasse 500 m² sans excéder 2 000 m², c'est le bon choix.
Pousser une tondeuse peut devenir rapidement pénible surtout sur un terrain en pente ou lorsque les contournements sont nombreux. Une tondeuse tractée, qui se déplace grâce à ses roues motrices, est conseillée au-delà de 500 à 600 m². Il existe deux types de moteurs:

  • Les 4 temps qui tournent à l'essence pure.
  • Les 2 temps (mélange essence et huile) qui sont plus bruyants mais plus puissants. Ils sont particulièrement indiqués pour les terrains en pente.

Les autoportées ressemblent à de petits tracteurs et deviennent indispensables au-dessus de 2 000 m². Le conducteur est assis sur la machine et n'a plus qu'à la diriger. La tonte est de ce fait plus agréable.

Les éléments de choix d'une tondeuse

Le ramassage de l'herbe

  • Avec ramassage

L'éjection arrière est la solution idéale pour ceux qui ramassent toujours l'herbe. Celle-ci est projetée entre les roues arrières vers un bac de réception que vous videz manuellement ou, sur une tondeuse autoportée, directement de votre siège.

  • Sans ramassage

On l'appelle l'éjection latérale. L'herbe est éjectée sur le côté sur plusieurs mètres. Très pratique lorsqu'on laisse l'herbe sur place. Vous pouvez y adapter un bac de ramassage, mais attention aux bourrages surtout si l'herbe est légèrement humide.

  • Mulching

Cette technique consiste à laisser l'herbe sur place après l'avoir broyée en fines particules. Grâce à la forme du carter de coupe et de celle des lames, l'herbe est aspirée vers le haut et se trouve coupée plusieurs fois avant de retomber sur le sol. Cette méthode présente certains avantages :
- Plus besoin de ramassage donc plus de stockage ou d'évacuation compliquée.
- Réintégration dans le sol des éléments nutritifs absorbés par le gazon, donc moins d'engrais utilisés.
- Pas de risques de bourrages.
- Vous pouvez couper l'herbe, même légèrement humide.
En revanche, il vous faudra tondre tous les 4 à 5 jours pour avoir un gazon impeccable.

 

La largeur de coupe

C'est la largeur tondue en un seul passage par la ou les lames. A titre d'exemple, pour 1 000 m², avec une largeur de coupe de 50 cm, vous devrez parcourir 2 km en ligne droite. Dans de bonnes conditions il vous faut 3/4 d'heure à 1 heure pour réaliser le travail. Temps qui peut doubler s'il y a de nombreux obstacles.

Le carter de coupe

Son profil détermine l'efficacité de l'éjection. Choisir plutôt un carter en aluminium ou en ABS qui sont légers et résistants.
Pour le mulching, il est nécessaire de choisir une machine dont le carter est dédié à cet usage.

Le débrayage de la lame

Sur les tondeuses thermiques à conducteur marchant, ce système simplifie le démarrage du moteur car la rotation de la lame nécessite une manoeuvre supplémentaire. Il évite aussi d'arrêter le moteur pour vider le bac, passer dans un endroit accidenté ou ramener la tondeuse au garage. Il est également plus sécurisant.

Les conseils de l'expert

Ne surestimez pas vos capacités de tonte: Pour les machines à conducteur marchant, le temps acceptable est de moins de 1 heure.
Attention, le mulching nécessite de tondre 2 à 3 fois par semaine.
Calculez bien la surface à tondre et non pas la superficie de votre terrain.
Sur une tondeuse autoportée, le siège réglable par une manette peut s'avérer intéressant si Monsieur et Madame tondent à tour de rôle.

Les trucs de l'expert

Pour ceux qui désirent réaliser un gazon anglais, le choix d'une tondeuse à lames hélicoidales est indispensable. Les lames sont disposées sur un cylindre placé horizontalement à l'avant de la machine.

 




Comparer 0